La Vitamine D, une véritable hormone ? - Isabelle de Vaugelas
756
post-template-default,single,single-post,postid-756,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

La Vitamine D, une véritable hormone ?

Quel est l’intérêt de la vitamine D?
La Vitamine D est à la fois élaborée par la peau exposée aux rayons du soleil mais également présente dans notre alimentation.

C’est dans les années 1930 que la vitamine D est découverte et appelée « vitamine » puisqu’elle peut être apportée par l’alimentation et que ses carences entrainent des maladies.

Pourtant elle est peine à se faire, elle aussi, sa place au soleil…

Il faut attendre les années 1970-1980 pour que les chercheurs la classent, plus volontiers, au rang des hormones puisque une fois transformée par le rein elle devient calcitriol (forme la plus active) et agit à distance de son site de production comme un messager chimique. Elle rejoindra ainsi le groupe des hormones comme la cortisone.

Savez-vous ce qui arrive quand elle est présente en quantité suffisante dans notre sang ?  Moins de cancer, moins d’infarctus, moins de chutes, moins de fractures, moins de douleurs articulaires, moins d’infections, moins de dépression…

Et pourtant 8 personnes sur 10 en manquent !

Carence: si taux inférieur a 25nml/l

Déficit: si taux entre 25-75nmol/l

La valeur optimale santé est comprise entre 75-100nmol/l pour la vitamine D.

Il est recommandé de faire un dosage à l’automne quand le stock estival s’appauvrit. Le dosage réalisé au printemps sera théoriquement le stock au plus bas de l’année.

Pourquoi est-il si important de s’exposer au soleil?
L’exposition au soleil couvre 80% des besoins en vitamine D et reste en stock entre 2 et 3 mois. C’est pourquoi le relais sera pris pendant la saison hivernale avec une alimentation riche en vitamine D.

L’exposition au soleil est une combinatoire délicate entre plusieurs facteurs : son phototype selon sa tolérance au soleil et sa couleur de peau, le lieu d’exposition solaire (mer, montagne, latitude), l’heure d’exposition, la longueur du temps d’exposition et la surface de peau exposée.

Ce qu’il faut savoir c’est que notre corps est bien fait et le stockage journalier est limité afin d’éviter un surdosage. De plus, une peau qui rougit devient le signe que l’exposition solaire est plus néfaste que bénéfique. Soyez prudent(e) et vigilant(e) pour vous et votre famille.

Il faut donc s’exposer de façon adaptée selon chacun(e).

Quelle alimentation adopter pour favoriser un apport en vitamine D ? La vitamine D se trouve dans les produits “gras” animaux.

Par ordre décroissant de concentration en vitamine D: Huile de foie de morue, Saumon, Hareng, Maquereau, Sardine, Huitre, Jaune d’oeuf, Foie de boeuf, Beurre, Fromage.

FOIE DE MORUEVotre dosage en vitamine D permettra de savoir quelle attitude adopter pour complémenter soit avec une alimentation ciblée soit avec une complémentation.