Je dors donc je maigris, est-ce possible ? - Isabelle de Vaugelas
1500
post-template-default,single,single-post,postid-1500,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Je dors donc je maigris, est-ce possible ?

Les cycles jour nuit, phases d’éveil et de sommeil

Les êtres vivants et les Hommes en particulier vivent au rythme de l’alternance jour et nuit en lien avec la Terre dont la rotation entraine des phases lumineuses et obscures.
La durée du sommeil varie en fonction de l’âge ; de 16h à 18h pour un nouveau né, 10h pour un enfant de 10 ans tandis qu’un adulte dort en moyenne 7h30.
Bien sur les besoins de sommeil varient d’un individu à l’autre.

Etes-vous petits ou gros dormeurs ?

Avec moins de 6h de sommeil un petit dormeur est en forme mais les gros dormeurs ont besoin de 9h à 10h de sommeil par nuit ! L’important est que toutes les phases de sommeil s’enchainent : somnolence, sommeil léger, sommeil profond puis paradoxal.

Peu ou mal dormi, quelles sont les conséquences ?

Avec l’âge c’est souvent la qualité du sommeil qui est perturbée… 36% de la population souffre d’insomnies, de troubles du rythme du sommeil, des “jambes sans repos”, d’apnées du sommeil et les conséquences sur la santé sont nombreuses.

Accélération du vieillissement

Une étude a montré que des hommes d’âge mûr qui dormaient 5h ou moins par nuit avaient des télomères plus court que des personnes dormant 7h ou plus. La longueur des télomères (extrémité des chromosomes) est un critère de mesure du vieillissement.

Santé cardiovasculaire

Dans une enquête de l’Institut national du sommeil et de la vigilance en 2016, il est démontré qu’il existe des interactions entre la durée du sommeil et l’augmentation des maladies cardio-vasculaires comme hypertension, les maladies coronariennes et l’accident vasculaire cérébral. Ceci est confirmé par une étude de longue durée parue dans le journal SLEEP. Le suivi de 98 000 personnes sur 14 ans a montré que dormir moins de 4h par nuit double le risque de mourir prématurément d’une maladie cardiovasculaire.

Système immunitaire

Dans l’étude dite des trois cités (Bordeaux, Dijon et Montpellier) les équipes du CNRS et de l’INSERM ont montrés que le manque de sommeil et la mauvaise qualité de celui-ci augmentait la vulnérabilité aux parasites et aux champignons. Les personnes qui avaient le sommeil le plus réparateur étaient moins souvent traitées par des antiparasitaires ou antifongiques.

Diabète et Surpoids

Une durée de sommeil chroniquement insuffisante pourrait expliquer en partie l’augmentation du surpoids, de l’obésité et du diabète type 2.
En effet les sujets qui ne dorment pas assez grignotent davantage, ont plus faim. Les sujets dormant 6h ou moins ont un risque d’obésité augmenté.  Des recherches ont montrés qu’à valeur calorique équivalente le groupe dormant 8h30 perd 55% de plus de masse grasse… Alors Oui le sommeil aide à maigrir et le manque de sommeil fait grossir !!

10 bonnes idées à tester cet été d’urgence…pour retrouver un sommeil réparateur

  • Une bonne literie et une chambre entre 16 et 20° pour faciliter l’endormissement
  • Un rituel d’endormissement en écoutant les signaux du sommeil (bâillements, paupières lourdes…)
  • L’obscurité pour favoriser la fabrication de la mélatonine
  • Un couvre-feu complet des écrans avant de se coucher : La lumière bleue émise par nos appareils électroniques (portables, ordinateurs, tablettes, téléviseurs) supprime la mélatonine, hormone indispensable au sommeil
  • Evitez les excitants dans l’après-midi : café, thé
  • Mangez léger : éviter l’alcool et les repas trop copieux
  • Pratiquez une activité sportive dans la journée
  • N’oubliez pas les aliments qui équilibrent les neuromédiateurs ;
    • Les oméga 3 pour bien huiler le cerveau
    • Le petit déjeuner protéiné fromage, fromage blanc, jambon, œuf, bacon, viande des grisons, saumon…) riche en tyrosine précurseur de la dopamine qui facilite le démarrage matinal et prévient le “coup de barre” de fin de matinée.
    • La collation avec des fruits secs riches en magnésium
  • Rechargez-vous en magnésium, minéral anti-stress par excellence
  • Aidez-vous des plantes qui limitent l’impact du stress et favorise le sommeil
    • Rhodiole, plante adaptogène, elle régule les hormones du stress et ainsi facilite l’endormissement et améliore la qualité du sommeil
    • Escholtzia, plante qui aide à lutter contre les réveils nocturnes
    • Valérianne, plante sédative utilisée dans le traitement des insomnies et de l’anxiété
    • Mélisse associée à la valériane dont elle renforce l’effet et améliore le sommeil

Chez LPEV, laboratoire de compléments nutritionnels, je vous recommande :

Pour réguler le stress Rhodiole (1 à 2 gélules par jour)  et Magnésium marin  (1 cp le matin, 1 cp le soir)
Pour  favoriser la relaxation et un bon sommeil Phytodormil  (1 cp au diner et 1 cp au coucher) et Nergestress (1 gélule par jour en fin de journée)

Le laboratoire LPEV www.lpev.fr avec le code 126 9173 (frais de port gratuit)