Immunonutrition ou comment booster votre résistance aux pathologies hivernales - Isabelle de Vaugelas
1572
post-template-default,single,single-post,postid-1572,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Immunonutrition ou comment booster votre résistance aux pathologies hivernales

Se protéger des pathologies hivernales…

1/3 de la population peut être touchée par des infections communes pendant l’hiver : infections nez gorge oreille, grippe saisonnière, infections digestives mais également l’herpès sans parler des épidémies…
Il s’en suit un absentéisme au travail mais aussi les enfants qui ne peuvent plus aller dans les structures publiques comme l’école ou les crèches ! Bref les problèmes commencent.
Comment s’y préparer dès maintenant et résister….

Comment apparaissent les virus et bactéries ?

Dans certaines conditions favorables de température, de ventilation, de présence de nutriments les bactéries et virus peuvent se multiplier très vite et contaminer rapidement le plus grand nombre.
Pensez à quelques gestes simples pour limiter la multiplication des germes pathogènes : nettoyage, ventilation et aération

Pourquoi sommes-nous plus attaqués en automne hiver ?

3 raisons essentielles

  • Tout d’abord le manque d’oxygène (enfermé à l’intérieur à cause du froid) C’est lui qui permet au cerveau de fonctionner et de lutter contre les agresseurs
  • Les carences en vitamines et minéraux indispensables au bon fonctionnement du système immunitaire
  • Enfin, car notre alimentation rend les agents infectieux difficilement attaquables

Comment s’y préparer et résister….

Optimiser nos réserves en énergie
Grâce à une bonne respiration, une bonne oxygénation
En favorisant les glucides à Index Glycémique bas pour une énergie durable
En répartissant les calories dans la journée pour favoriser un sommeil de qualité

Désarmer nos agresseurs
En limitant les aliments trop riches en acides gras saturés (Fromages, charcuteries, chips, beignets, feuilletés, frites, tartes salées, pizzas, quiches, préparations industrielles, viandes grasses )
En réduisant les produits sucrés (Sucre, confiture, gâteaux, crèmes desserts, glaces, miel, bonbons, sodas… )

Renforcer notre écosystème intestinal
En équilibrant le microbiote (organe composé de 100 000 milliards de bactéries) dont l’équilibre des 3 familles-microbiote dominant, sous-dominant et de passage- est essentiel

Apporter les micronutriments indispensables aux défenses anti-infectieuses
Le fer pour le transport de l’oxygène
Le magnésium pour son implication dans plus de 250 réactions enzymatqiues dont la contraction musculaire et la production d’énergie
Le zinc pour son rôle dans la régulation du système immunitaire
La vitamine C qui stimule les cellules de l’immunité
La vitamine D dans son rôle de maintien du système immunitaire
Les omégas 3 anti-inflammatoires

« Cuisine KAIZEN » vous propose des recettes riches en micronutriments essentiels à vos défenses immunitaires.

Pour une complémentation adaptée :

Pour adulte

Nergeflore référence est un probiotique à prendre à raison de 1 gélule le matin à jeun 1/2h avant votre petit déjeuner
Cyprès Echinacée en prévention de l’hiver 2 cps par jour 4 jours par semaine pendant 1 mois

Pour enfant

Nergeflore enfant est un probiotique qui contient Vitamine D et des probiotiques à raison de 1 sachet à diluer dans une boisson
Quantis Sureau 2/3 Echinacée 1/3 5ml 2 fois par jour à diluer dans un verre d’eau
Ces produits sont du laboratoire LPEV www.lpev.fr avec le code 126 9173 (frais de port gratuit)

Allez plus loin avec cette vidéo de l’Institut Européen De Micronutrition : notre système immunitaire