Focus sur le KONBU et le MISO - Isabelle de Vaugelas
1605
post-template-default,single,single-post,postid-1605,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Focus sur le KONBU et le MISO

Le KONBU est une algue parmi 20 variétés d’algues comestibles.
Elles sont classées selon leurs couleurs bleu, vertes, rouges ou brunes
Le konbu a une utilisation spécifique : Elle est à mettre dans l’eau de cuisson (sans la manger) pour bénéficier des minéraux pour la cuisson du riz ou des pâtes ou des légumes secs (meilleure digestibilité) ou dans la fondue japonaise.
Konbu veut dire bonheur en japonais !

Les algues sont de vraies pépites pour notre santé…

  • Sels minéraux et oligo-éléments
  • Iode
  • Sel
  • Fibres
  • Protéines de qualité des algues
  • Vitamines C, E, B12
  • Antioxydants : polyphénols, caroténoïdes, et aussi des antioxydants introuvables ailleurs fucoxanthine…
  • Acides gras oméga 3

 

Le MISO ou la pâte miso
Est obtenue par fermentation du soja, du sel, de l’orge et du riz.
Ses couleurs varient du blanc crème au brun rouge et ont donc des goûts plus ou moins forts.
Elle est utilisée comme base pour les soupes miso (bien sur).
Il existe des soupes miso prêtes à l’emploi en 1 minute le temps de faire chauffer l’eau dans la bouilloire. Hydratant et reminéralisant, excellent pour notre flore intestinale, elle convient parfaitement pour les fringales avant le diner.