Équilibre & santé : focus sur 3 épices qui boostent l’organisme pendant l’hiver - Isabelle de Vaugelas
1946
post-template-default,single,single-post,postid-1946,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Équilibre & santé : focus sur 3 épices qui boostent l’organisme pendant l’hiver

Cet hiver, boostez votre organisme en intégrant dans votre alimentation… des épices ! Parce qu’elles possèdent de nombreuses vertus nutritionnelles, les épices sont de véritables alliées santé qui vous permettent aussi de relever le goût de vos plats, bouillons et potages ! 🥣

Aujourd’hui pour pimenter votre hiver, focus sur 3 épices, le gingembre, le cumin et le piment.

Le cumin : un antioxydant qui a du goût 

Aussi appelé anis âcre ou faux anis, le cumin est une épice millénaire dont on retrouve certaines traces dans les vestiges de la civilisation égyptienne. Fort en goût, le cumin n’en reste pas moins un super aliment lorsqu’il s’agit de combattre les maux de l’hiver. 

Il possède en effet des vertus antioxydantes (le bêta-carotène du cumin ralentit le vieillissement des cellules et booste le renouvellement des tissus !), anti-inflammatoires et antalgiques. Autre atout santé : il permet de calmer les troubles de la digestion, notamment grâce au magnésium qu’il contient. Sa bonne teneur en fer facilite enfin le transport de l’oxygène dans votre organisme.

Et maintenant on l’associe à quoi ? Cette épice se marie très bien avec les carottes et relèvera parfaitement un poulet. Vous pouvez l’ajouter dans vos tajines ou couscous. Et si vous faites votre propre pain, vous pouvez en ajouter quelques graines !  

Bienfaits du gingembre : une épice aux super pouvoirs 

En poudre, gélule, frais, racine, séché… le gingembre se décline sous de nombreuses formes. Comme le cumin, le gingembre est un véritable allié santé. Anti-inflammatoire, il prévient les rhumatismes, les douleurs articulaires, le rhume et les maux de tête, en stimulant notamment votre système immunitaire. 

Antifatigue, il prévient également très bien les nausées et vomissements (et même lorsqu’ils sont causés par le mal des transports !). C’est un très bon antioxydant, et c’est aussi un aphrodisiaque qui saura pimenter les longues soirées d’hiver ! 😉

Pour conserver le gingembre : à l’air libre (dans un environnement sec), au frigo et même au congélateur. 

Et on le mange avec quoi ? Vous pouvez utiliser quelques morceaux de gingembre frais en infusion avec du miel et du citron. Pour relever vos plats et même vos desserts, vous pouvez râper la racine et l’incorporer à vos recettes. 

Le piment : le plein de vitamines et d’antioxydants

Rouge, jaune ou vert (attention, ces couleurs n’indiquent pas le degré d’explosivité de cette épice !), le piment est un autre allié santé pour l’hiver et il se décline en de nombreuses espèces (de Cayenne, espelette, poblano etc.). Le piment contient de la capsaïcine (à l’origine du piquant du piment !) qui a des vertus antalgiques et anti-inflammatoires. 

Autres qualités nutritionnelles du piment : il facilite la digestion, prévient les rhumatismes, et il est une excellente source de vitamines C (notamment pour les plus piquants !). Attention lorsque vous manipulez le piment à vous laver les mains et à ne pas toucher vos yeux ni muqueuses car sinon, ça risque de brûler très fort ! À noter qu’en cas de rage de dent, la poudre de piment rouge peut se révéler très efficace.  

Et dans l’assiette ? Vous pouvez finalement ajouter du piment un peu partout dans vos recettes salées et sucrées en fonction de vos goûts. À noter qu’il se marie bien dans des plats traditionnels comme le chili con carne, et qu’il s’associe bien avec le chocolat noir !

Un petit outil pratique lorsque l’on aime le piment ? Inventée en 1912 par le pharmacologue Wilbur Scoville, l’Échelle de Scoville propose un classement des piments en fonction de leur force. Ça vous évitera peut-être une mauvaise surprise ! 🥵


La cuisine anti-âge  (du goût, pas de sel !) : apprendre à utiliser les herbes, les épices et les condiments


Le sujet vous intéresse ? Vous souhaitez approfondir vos connaissances sur les herbes et épices, et apprendre quelques délicieuses recettes ? Je vous donne rendez-vous le 14 décembre 2019 pour un atelier consacré à l’alimentation anti-âge pendant lequel nous réaliserons un menu thaï que j’ai appris auprès d’une Thaïlandaise. Pendant l’atelier, découvrez comment utiliser les herbes et les épices dans vos repas. Inscrivez-vous en m’envoyant un email à isabelledevaugelas@gmail.com.