Équilibre et santé : astuces pour adapter son alimentation pendant les fêtes - Isabelle de Vaugelas
1957
post-template-default,single,single-post,postid-1957,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Équilibre et santé : astuces pour adapter son alimentation pendant les fêtes

Entre la dinde et les petits fours, les fêtes de fin d’année sont généralement une période propice aux nombreux écarts. Aussi pour vous aider à mieux savourer ces moments festifs, voici quelques astuces simples à mettre en place pour éviter la crise de foie et vous aider à apprécier à 100% ces jolis moments.

– Ne mangez pas trop vite et savourez vos aliments. Prêt, feu et… mâchez ! Vous verrez, on mange moins quand on prend son temps, car le sentiment de satiété arrive à partir de 15/20 minutes. 

N’ayez pas les yeux plus gros que le ventre, et contrôlez les proportions. Ça serait dommage de ne plus avoir de place pour à la bûche qui vous attend au dessert. Donc ne remplissez pas trop votre assiette dès le début, quitte à vous resservir ensuite si c’est vraiment trop bon 😋!

– Buvez de l’eau ! On a trop tendance à lever son verre de vin quand on a soif alors que la meilleure solution pour s’hydrater reste l’eau. Alors si vous avez soif, buvez de l’eau et ensuite savourez votre verre de vin ou de champagne. Petite technique : vous pouvez alterner un verre d’eau/un verre de vin. Si vous ne buvez pas d’alcool, évitez les boissons trop sucrées (jus de fruits transformés, sodas) et privilégiez par exemple des eaux infusées. 

– Limitez le pain. Entre l’entrée et le plat, pas besoin de vous resservir pour patienter. Attendez le fromage (ou la sauce du plat !). Adoptez un nouveau réflexe santé : mettez du pain complet et aux céréales dans la corbeille, plutôt que du pain blanc. 🥖

– Mangez des légumes ! Privilégiez les légumes aux féculents dans votre assiette.

– Offrez-vous une digestion aux petits oignons en allant marcher quelques minutes. À la fin du repas, prenez 20 minutes pour vous aérer un peu ; la marche facilite la digestion ! Avant de dormir, vous pouvez aussi boire une tisane à base de camomille, mélisse, menthe ou encore de tilleul. D’une manière générale lorsque vous savez qu’un repas gargantuesque se profile à l’horizon : dépensez-vous et faites un peu de sport.🚶‍♀️

– Continuez de manger entre deux repas festifs pour ne pas arriver le ventre vide et vous ruer sur les petits-fours. Faites-vous un potage ou des légumes vapeurs par exemple. 

– Ne mangez plus si vous n’avez plus faim. Vous pouvez vous autoriser une petite gourmandise si vous n’avez plus faim, mais écoutez votre corps et votre estomac. C’est votre foie qui vous dira merci !

– Ne culpabilisez pas ! Vous avez le droit de vous faire plaisir. La privation et la frustration n’ont jamais aidé personne, alors privilégiez le contrôle, le plaisir et la satiété. Vous n’allez pas ruiner tous les efforts que vous avez mis en place pendant l’année. 😇

– Et surtout : profitez de ce moment et faites-vous plaisir !