La nutrition pour prévenir l'hypertriglycéridémie et la maladie du foie gras ou NASH : conseils et solutions - Isabelle de Vaugelas
2204
post-template-default,single,single-post,postid-2204,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
l'hypertriglycéridémie et foie gras : soigner par la nutrition

La nutrition pour prévenir l’hypertriglycéridémie et la maladie du foie gras ou NASH : conseils et solutions

L’hypertriglycéridémie se traduit par un taux anormalement élevé de triglycérides dans le sang. D’une manière générale, il faut que votre taux de triglycérides ne dépasse les 1,5 g/l. Si l’hypertriglycéridémie n’est pas traitée, elle entraîne différents problèmes de santé qui s’aggravent au fil du temps.

1 français sur 5 souffrirait de cette pathologie qui est en constante évolution. Les causes ? La malbouffe, la surconsommation de produits ultra-transformés et de sodas, la sédentarité… Cette augmentation des triglycérides dans le sang conduit généralement à la stéatose hépatique (aussi appelée foie gras ou NASH, maladie du soda) qui peut se transformer en cirrhose. Eh oui, cette maladie n’est en effet pas toujours liée à une consommation trop importante d’alcool. Comme l’obésité et le diabète, la NASH (Non Alcoolic Steatose Hépathique) ou maladie du foie gras gagne du terrain chaque année. Mais bonne nouvelle : il est possible de diminuer son taux de triglycérides et donc de prévenir le NASH grâce à l’alimentation. 

Quels sont les symptômes de l’hypertriglycéridémie ? Quelles solutions naturelles existe-t-il pour faire baisser votre taux de triglycérides ? Quels aliments faut-il consommer ? 

Comprendre le rôle des triglycérides dans l’organisme

Pour faire simple (et parce que ces mots sont déjà bien compliqués à écrire et prononcer !), les triglycérides ne sont autres que les… lipides. Autrement dit, les graisses. Comme les glucides et les protéines, les lipides sont essentiels au fonctionnement de l’organisme. Leur rôle ? Les lipides permettent de stocker les réserves d’énergie et ils entrent dans la composition des cellules. C’est sous la forme des triglycérides qu’ils jouent leur fonction de réserve d’énergie. Les triglycérides sont principalement produits par le foie et leur production est une conséquence directe de votre alimentation. Enfin, les triglycérides sont stockés dans le tissu adipeux qui correspond à la masse grasse de votre corps. 

Un taux trop élevé de triglycérides n’est pas bon pour la santé. Il peut entraîner des maladies cardiovasculaires, une pancréatite aiguë et ce qu’on appelle la stéatose hépatique (NASH) ou la maladie du foie gras. Non pris en charge, la stéatose hépatique peut s’aggraver vers la fibrose hépatique, et plus tard vers la cirrhose. Il est donc nécessaire de modifier son alimentation dès que l’on vous détecte une hypertriglycéridémie. 

Il existe plusieurs types d’hypertriglycéridémie établis en fonction des taux de triglycérides  : de légère (inférieur 2 g/l) à majeure (supérieur à 5 g/l). 

test sanguin pour l'hypertriglycéridémie

Quels sont les symptômes de l’hypertriglycéridémie ?

Malheureusement, l’hypertriglycéridémie est sournoise ! Elle est en général asymptomatique, d’où l’importance de faire régulièrement une prise de sang grâce à laquelle vous obtiendrez votre taux de triglycérides. En cas d’hypertriglycéridémie élevée, certains symptômes peuvent apparaître (douleurs à l’abdomen, lésions cutanées etc.). Mais ces cas sont rares.

Quelles sont les aliments et solutions pour faire baisser son taux de triglycérides et les risques de foie gras NASH ?

Si parfois ce problème peut être d’ordre génétique ou métabolique, c’est l’alimentation qui est la principale source des triglycérides. Il est donc possible d’attaquer le problème à la source ! 

Pour faire baisser naturellement votre taux de triglycérides :

  • Misez sur une alimentation saine et équilibrée pauvre en sucre, en sucre raffiné, en aliments ultra-transformés eux aussi riches en sucre et en gras. Évitez ou réduisez considérablement les boissons et sodas, les jus industriels, les yaourts aux fruits et crèmes dessert, les viennoiseries, les céréales industrielles, etc. ;
  • Réduisez les viandes rouges et privilégiez le poisson, les crustacés et la viande blanche
  • Limitez votre consommation d’alcool
  • Privilégiez les huiles d’olive, de colza, de cameline ou de noix (mais attention à leur cuisson !) ;
  • Consommez des aliments riches en oméga-3 qui aident aussi à diminuer le taux de cholestérol (poisson gras de type saumon, maquereau, sardine, noix, huîtres et moules, avocat, etc.)
  • Mangez des fibres (légumineuses, fruits et légumes, céréales complètes, etc.)
  • Bougez, marchez et faites un peu d’exercice au quotidien ;
  • Essayez d’arrêter de fumer car c’est un facteur de risque ;
  • Retrouvez votre poids de forme, l’obésité et le surpoids étant eux aussi des facteurs de risque.

 

conseils nutrition pour soigner l'hypertriglycéridémie