Alimentation & santé : comment faire ses courses et prendre soin de soi pendant le confinement du COVID-19 - Isabelle de Vaugelas
2052
post-template-default,single,single-post,postid-2052,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Alimentation & santé : comment faire ses courses et prendre soin de soi pendant le confinement du COVID-19

Afin de limiter la propagation du virus COVID-19, nous sommes confinés chez nous. La situation peut être très difficile à vivre pour certains sur le plan émotionnel. Cette période s’accompagne aussi de nombreuses interrogations côté alimentation et santé. Afin de vous aider à affronter ce moment difficile et à garder la forme, voici quelques astuces santé qui pourront vous être utiles. Et notamment pour faire vos courses en période de confinement ! 

Faut-il adapter son alimentation pendant le confinement ?

Vous allez dépenser moins d’énergie que d’habitude. Pendant le confinement, continuez de manger des protéines, des légumes et des fruits, mais limitez néanmoins votre apport en féculent (riz, pâtes etc.). Votre corps et votre tête sont déjà soumis à un grand stress, pas besoin de les choquer encore plus alors ne bouleversez pas trop vos habitudes alimentaires en réduisant par exemple radicalement les proportions. 

De manière générale (et conseils à suivre toute l’année !) : on évite les sauces préparées, les conserves et surgelés de plats déjà cuisinés, les aliments ultra-transformés, les sucres et calories vides  !  

Pour vous inspirer, je partage d’ailleurs avec vous tous les jours des recettes saines et équilibrées sur ma page Facebook et mon compte Instagram

COVID-19 : astuces pour faire ses courses

Déjà : pas besoin de faire des courses pour 8 semaines, ni de stocker des tonnes de pâtes.

Même s’il est recommandé d’éviter un maximum de sortir, vous pouvez vous ravitailler une fois par semaine en respectant les gestes barrières et en vous lavant les mains. Soyez raisonnable et responsable : pensez aux autres car ils ont eux aussi besoin de s’alimenter ! 

Dans la mesure du possible, privilégiez les petits commerces de proximité plutôt que les grandes surfaces. 

Que mettre dans votre liste de courses pendant le confinement ?

Misez sur des produits frais, mais également des aliments qui se conservent facilement

Côté produits frais :

  • Les produits laitiers comme beurre, œuf, fromage.
  • Les fruits et légumes de saison. En mars, on mise sur le fenouil, céleri, champignons, endive, épinard, brocoli, chou-fleur, betterave, artichaut, radis mais aussi les légumes racines comme la carotte, le panais, la pomme de terre ou encore le navet.

 

Aliments qui se conservent : 

  • Le pain complet qui se conserve mieux que le pain blanc.
  • Le thé et les tisanes (parfait pour remplacer la boisson mais attention à ne pas abuser du thé contient aussi de la caféine, un excitant).
  • Miel (idéal aussi pour sucrer certaines de vos préparations et remplacer le sucre blanc).
  • Le chocolat noir 70% parce qu’il faut se faire plaisir ! 
  • Le muesli nature, ou les flocons d’avoine que vous pouvez aussi utiliser en pâtisserie ou transformer en galette salée végétarienne. 
  • Les oléagineux comme les noix, noisettes, amandes.

 

Côté épicerie :

  • Des épices. On continue de donner un coup de pouce à son organisme et son système immunitaire grâce à des épices comme le cumin, le gingembre, le piment ou encore le curcuma. On met de l’ail, riche en vitamine B6 et C dans ses repas. On n’oublie pas les herbes aromatiques !
  • De l’huile et de la bonne comme l’huile d’olive ou de colza (attention à la cuisson des huiles !)
  • Des conserves de thon, sardines, maquereaux, foie de morue riche en vitamine D et oméga-3.
  • Des légumineuses sèches en vrac de préférence ou en conserve. Lentilles, pois cassés, pois chiches, haricot blanc rouge… 
  • Des conserves de purée de tomates, pelées ou en morceaux (vérifiez à ce qu’elles ne contiennent pas de sucre !).
  • Des céréales et des farines. On mise sur des pâtes complètes, riz complet ou semi-complet, quinoa, semoule, polenta, farine de blé.

Côté congélateur : 

  • Légumes nature, poêlées de légumes, ratatouille, forestière
  • Les poissons en filets, les steaks haché
  • Les herbes et autres aromates nature


Pour les boissons : 

  • Les jus lacto-fermentés, le kombucha, ou le kefir de fruit ou de lait. Ils entretiennent notre flore intestinale (siège de notre immunité), alors pensez-y ! 
  • Pour éviter les packs d’eau (et les bouteilles en plastique !), investissez dans une carafe filtrante de type Brita, ou des bâtons de charbon actifs. Si vous aimez l’eau pétillante, autre solution : une machine Sodastream. 


Faire ses courses pendant le COVID-A9 : les bons gestes 

Lavez les produits en rentrant de vos courses (vinaigre blanc et bicarbonate, mais pas de javel !). On peut lire qu’il est préférable d’attendre quelques heures avant de les ranger. Donc rangez-les une fois propre, ou après quelques heures, vos provisions dans vos placards et frigidaire. N’hésitez pas à vous débarrasser des cartons d’emballage. Conservez vos aliments dans des boites en verre, plutôt que des boîtes en plastique. Gardez les bocaux des conserves, ils vous seront très utiles pour vos aliments en vrac ! 

Important : même chez vous, n’oubliez pas de vous laver régulièrement les mains après avoir manipulé vos provisions, et d’éviter de vous toucher le visage.