Les aliments et la nutrition anti-fatigue - Isabelle de Vaugelas
2267
post-template-default,single,single-post,postid-2267,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
article nutrition anti fatigue

Les aliments et la nutrition anti-fatigue

Il existe différents types de fatigue : la fatigue physique, la fatigue nerveuse, la fatigue chronique et l’asthénie. Apprenez à comprendre votre fatigue et au mois de février, boostez votre organisme en adoptant une alimentation anti-fatigue afin de recharger vos batteries

Comprendre la fatigue et ses causes 

La fatigue est un phénomène naturel et physiologique. Elle survient après une activité physique ou un exercice mental et intellectuel, comme une journée de travail par exemple, que votre corps considère intense. 

L’asthénie est en effet un sentiment d’affaiblissement général qui dure de manière anormale dans le temps. Ses causes peuvent être multiples et d’origines différentes (infectieuses, hormonales, neurologiques, respiratoires, pathologiques et affections diverses de l’organisme, surmenage, dépression…). Elle se manifeste en dehors de tout effort et contrairement à la fatigue, elle ne cède pas au repos. 

La fatigue chronique (ou encéphalomyélite myalgique) est une fatigue persistante et évolutive et dont la durée est supérieure à 6 mois. Les répercussions de la fatigue chronique sont nombreuses sur l’organisme. Il est donc important de consulter un professionnel de la santé. 

Il existe également le phénomène d’épuisement professionnel : le burn-out. Cet épuisement s’accompagne généralement d’une grande fatigue nerveuse et d’un état de stress permanent.

Comment savoir si vous souffrez d’une fatigue anormale ? 

Voici quelques symptômes à surveiller : fatigue dès le matin et réveil difficile sur une longue période, sensation de malaise généralisé, étourdissements, maux de tête, douleurs musculaires et articulaires, tremblements, troubles du sommeil, de l’humeur et de la concentration, état dépressif,…

Soyez vigilant.e et dès l’apparition de signes de fatigue anormaux, n’hésitez pas à consulter. 

Pour un diagnostic précis et complet, demandez conseil à votre médecin. Vous pouvez également demander un bilan santé complet avec prises de sang et analyses. 

orange un aliment anti fatigue

Quels aliments anti-fatigue manger ?

Grâce à l’alimentation, faites naturellement le plein de vitamines et de nutriments pour retrouver de l’énergie. Maintenant, on met quoi dans son assiette ?

Des fruits riches en vitamine C

La vitamine C est excellente pour l’organisme. Elle booste le système immunitaire, elle est anti-fatigue et anti-oxydante. Retrouvez-la dans les agrumes (mandarine, orange, citron, pamplemousse), la goyave, le poivron (attention, en février ce n’est pas la saison !), le brocoli ou encore le chou et les choux de Bruxelles. 

De la vitamine D pour palier au manque de soleil 

La vitamine D est essentielle au bon fonctionnement de votre organisme. Synthétisée par votre peau au contact des rayons du soleil, elle lutte contre la déprime saisonnière et le blues de l’hiver. La vitamine D est présente dans les poissons gras comme le saumon, maquereau, les sardines ou le hareng, qui sont aussi d’excellentes sources d’oméga 3. 

Pour une alimentation végétarienne sans carences en vitamine D, misez sur de l’avocat, des champignons ou dans des boissons végétales enrichies. Le recours à des compléments alimentaires peut également être une solution.

Vous pouvez aussi profiter d’un moment où il y a du soleil pour aller faire un tour ! 

Des aliments riches de fer 

Les fruits de mer ou le boudin noir sont des aliments anti-fatigue riches en fer. On le retrouve aussi dans d’autres abats comme les rognons, oeuf, lentilles, pois chiches. 

Du magnésium contre la fatigue 

Le magnésium joue un rôle important dans la régulation de vos humeurs et sur votre moral. Il diminue la fatigue, le stress et l’anxiété. Pour en savoir plus, lisez mon article complet sur le magnésium

Des glucides et céréales complètes

Ne faites pas l’impasse sur les glucides car c’est eux qui fournissent l’énergie à votre organisme. Choisissez-les de préférence complètes et misez sur les fruits secs en cas de petit coup de mou comme des raisins secs ou des cranberries. Une petite poignée et c’est reparti ! 

Du cassis, ginseng et guarana

Ces trois stimulants physiques et psychiques sont disponibles sous la forme de compléments alimentaires. Vous pouvez les consommer le matin. 

article cuisine anti fatigue

Quelques habitudes anti-fatigue à prendre 

D’une manière générale, choisissez vos fruits et légumes bio et de saison. Pareil pour les protéines animales, préférez dans la mesure du possible un circuit court ou l’achat dans une boucherie de votre quartier. Faites confiance aux labels, comme le label rouge ou bleu blanc coeur. Ça ne revient en général pas beaucoup plus cher qu’en supermarché.

Reprenez le temps de savourer vos repas en mangeant assis et en mâchant tranquillement. La satiété vient après 20 minutes. 

Privilégiez une cuisson douce, à la vapeur, car elle préserve les nutriments et minéraux des aliments. Évitez les fritures ou les cuissons de type barbecue.  

Ayez une activité physique quotidienne, comme la marche pour prendre un peu l’air. L’oxygène est indispensable à notre énergie si vous ne pouvez pas sortir, pensez à aérer votre maison. Évitez de faire du sport le soir avant d’aller vous coucher, ou sinon choisissez des activités comme le yoga ou la méditation, un vrai sport mental ! 

Si la cuisine anti-fatigue vous intéresse, sachez que j’organise des ateliers cuisine et que je vous apprends à cuisiner des petits plats parfaits pour vous redonner de l’énergie. Contactez-moi pour vous inscrire ou en savoir plus.