Apéro : quel(s) alcools faut-il privilégier ? - Isabelle de Vaugelas
2154
post-template-default,single,single-post,postid-2154,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
quel alcool boire apéro pour pas grossir

Apéro : quel(s) alcools faut-il privilégier ?

L’ouverture des terrasses après le COVID-19, l’arrivée de l’été, les apéros et les vacances, ont sonné le retour de l’alcool convivial que l’on déguste pendant un bon moment. Mais l’alcool n’est pas forcément l’ami des nutritionnistes ou de celles et ceux qui souhaitent surveiller/perdre leur poids. Si consommé avec raison et modération, l’alcool peut tout à fait intégrer un régime de vie sain, il faut néanmoins rester toujours vigilant et surveiller sa consommation. Rappelons aussi que l’objectif de l’apéro est d’ouvrir l’appétit et non de s’éterniser et de devenir le repas principal ! Mais tous les alcools ne se valent pas d’un point de vue calorique. Du coup, pastis, bière, rosé ou vin, quels alcools faut-il privilégier à l’apéro cet été ? Et quelles alternatives ?

Pourquoi l’alcool fait-il grossir ?

L’alcool est un aliment très calorique qui contient des calories vides qui n’apportent rien à l’organisme (aucun nutriment ni vitamine). Chaque gramme d’éthanol va contenir 7 calories. S’ajoute le sucre des différentes boissons alcoolisées, mais également les sodas et jus que l’on retrouve dans les cocktails et qui viennent saler l’addition calorique de fin d’apéro.

Aussi, l’alcool est consommé pendant des moments festifs ou à l’apéro. Cacahuètes et chips sont alors de la partie ! L’alcool diminuant la satiété, on a donc davantage tendance à manger et picorer.

quel alcool pour pas grossir

Quelles boissons et alternatives à l’alcool pour l’apéro cet été ?

Il existe de nombreuses alternatives quand on ne souhaite pas boire d’alcool ! Vous pouvez choisir des boissons gazeuses peu sucrées comme le kombucha (excellent pour le microbiote !) si vous buvez d’habitude de la bière. Le pétillant vous donnera tout de même l’impression de prendre l’apéro. Sinon testez la ginger beer, de préférence bio, en veillant à ne pas la prendre trop sucrée. Retrouvez dans l’article mes conseils pour lire les étiquettes alimentaires des applications qui indiquent la qualité nutritionnelle des aliments pour vous aider à choisir votre ginger beer.

Évitez les sodas ou les jus de fruits et smoothies industriels souvent très (trop) sucrés. Si vous pouvez, pressez vos jus vous-même ou mixez vos fruits. Vous pouvez aussi faire des eaux infusées avec des fruits de l’été, ou même du thé glacé maison. Certaines marques proposent maintenant des thés spécialement faits pour être bus froid ou glacés. Autre idée : de la citronnade maison !

N’hésitez pas dans vos eaux infusées à ajouter des plantes aromatiques comme la menthe ou le basilic. Ces aromates s’accordent très bien avec de nombreux fruits ou légumes (eau infusée concombre menthe citron, eau infusée framboise basilic…).

Et dernière idée : vous pouvez aussi boire des jus de légumes (tomate etc.).

eaux infusées au lieu alcool

Quels alcools privilégier lorsque l’on surveille son poids ?

Je suis convaincue qu’une vie qui rime avec privation et régime permanent n’est pas synonyme d’épanouissement. Je prône la mesure, mais je pense qu’il est bon de cultiver sa gourmandise. Se priver pendant longtemps est souvent la porte ouverte à de futurs excès.

Aussi, prenons soin de notre tête et de notre estomac en leur offrant un régime de vie saine, mais également synonyme de petits plaisirs. L’alcool, au même titre que le chocolat ou les viennoiseries par exemple, peuvent être consommés, mais pas tous les jours et avec mesure.

Sur ce tableau comparatif, retrouvez les principaux alcools que l’on consomme et leurs calories afin de pouvoir faire votre choix au moment de l’apéro ! Attention aussi à la durée des apéritifs qui entraînent la consommation de plusieurs verres. Pour limiter la consommation, évitez les apéros à rallonge !

À noter que : plus les bières sont fortes en degré d’alcool, plus elles sont caloriques. Les bières brunes et ambrées sont aussi particulièrement caloriques.

alcool nutrition à consommer pas grossir

Source : Mes bienfaits.com

Petite astuce pour réduire sa consommation d’alcool à l’apéro 

Et ma petite astuce pour réduire votre consommation : ne buvez pas d’alcool par soif. Avec la chaleur, on a rapidement tendance à siphonner son verre de rosé car on a soif. Aussi dès que vous buvez un verre d’alcool, buvez deux grands verres d’eau minimum et mettez sur la table deux verres par personne. Vous verrez qu’à la fin du repas, vous avez presque réduit de moitié votre consommation d’alcool !