Guide de survie et conseils pour des repas de fêtes équilibrés - Isabelle de Vaugelas
2215
post-template-default,single,single-post,postid-2215,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
repas de fête équilibrée astuces

Guide de survie et conseils pour des repas de fêtes équilibrés

Les fêtes de fin d’année se profilent ! La fin décembre est rythmée par des repas généralement riches et nombreux non ? Certains de mes patients appréhendent un peu cette période et les nombreux écarts qui lui sont synonymes. Et vous après Noël et le jour de l’an, vous êtes plutôt team prise de poids ou équipe crise de foie ? 

Je suis partisane du plaisir. Je pense qu’une alimentation doit être gourmande et ne doit pas être synonyme de frustrations ou de privations. L’alimentation est une question d’équilibre et un vrai sport d’endurance. Si vous avez mangé toute l’année de manière équilibrée, que vous pratiquez une activité sportive régulière et que vous dormez bien, quelques chocolats ou un autre morceau de foie gras ne ruineront pas tous vos efforts. Mais si ça vous rassure : mettez en place quelques petites habitudes pendant cette période de festivités. Même si cette année, les fêtes seront sensiblement différentes, rien ne vous empêche de leur donner du goût. 

Comment faire rimer repas équilibré avec fêtes de fin d’année ? Quels conseils et astuces peut-on appliquer pour éviter de prendre du poids ou la crise de foie ? 

Mes conseils avant les repas de fête

Si vous avez plusieurs repas qui se profilent chez vous ou chez vos proches, demandez à l’avance le menu. Cela vous permet d’adapter le vôtre en choisissant de cuisiner du poisson, ou de la viande blanche par exemple. Pour varier, les fruits de mer et les huîtres riches en zinc sont parfaits en entrée et moins caloriques que le foie gras. Cela vous évite aussi le marathon du foie gras ou le grand chelem de la dinde aux marrons ! Et puis, c’est peut-être le moment d’innover avec un menu qui surprendra vos proches par son originalité. 

Avant les repas de fête, ne sautez pas les repas essentiels. Votre organisme a besoin d’énergie, surtout l’hiver pour combattre la fatigue et booster votre système immunitaire. De plus, en arrivant à un repas festif le ventre vide, on a davantage tendance à se jeter sur les petits-fours et les gâteaux apéritifs. Adaptez votre alimentation en prévention de ces repas : misez sur des légumes verts, des fruits, des viandes blanches maigres, des potages et des soupes. 

Pratiquez une activité physique régulière. Augmentez-la légèrement si vous le souhaitez en prévision des repas copieux des fêtes de fin d’année.

alcool repas noel consommer conseil

Mes astuces pendant les repas 

Gérez votre consommation d’alcool en privilégiant certains alcools, et en alternant avec un verre d’eau. Modération je crie ton nom ! Il doit toujours y avoir de l’eau plate et pétillante sur la table pour éviter de boire de l’alcool quand on a simplement soif. Pensez à bien vous hydrater tout au long du repas.

Pour l’apéro, évitez les chips et les aliments ultra-transformés. Vous allez bien manger, alors ne vous ruez pas sur des aliments disponibles toute l’année. Pour les petits-fours et les verrines, c’est autre chose. Faites-vous plaisir et profitez-en mais raisonnablement.  

Savourez et mangez tranquillement. On mange moins quand on prend son temps : le sentiment de satiété arrive vers 15/20 minutes. Donc on mâche !

Ne remplissez pas à ras bord les corbeilles de pain ou dès qu’elles sont vides. Mettez les corbeilles à la fin du plat principal, au fromage ou juste au moment de servir l’entrée si elle se consomme avec du pain. Privilégiez des pains complets à base de céréales plutôt que du pain blanc ou de la baguette. 

repas de fête fin année nutrition

Que faire après les repas de fête ? 

Prenez le temps de digérer tranquillement. La marche à pied facilite la digestion et vous permet aussi de prendre l’air. Vous pouvez également boire des infusions à base de plantes (fenouil, camomille, verveine, anis, menthe…). D’une manière générale, hydratez-vous en buvant de l’eau.

En fin de journée ou après un repas de fête copieux le midi, reposez votre estomac en composant des repas du soir simples et équilibrés, riches en fibres et en légumes. 

Et pourquoi pas envisager une petite détox en début d’année ou pratiquer un jeûne pour remettre votre organisme d’aplomb ?