Tout savoir pour bien choisir vos probiotiques - Isabelle de Vaugelas
2407
post-template-default,single,single-post,postid-2407,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
aquarelle probiotiques et cellules

Les probiotiques : ce qu’il faut savoir pour bien les choisir

L’intestin joue un rôle primordial qui ne se limite pas à la digestion et la transformation des aliments. Il constitue un maillon important de votre système immunitaire et neurologique. Ce n’est pas pour rien que les scientifiques l’appellent le « deuxième cerveau » ! 

Notre intestin réunit à lui seul des milliards de micro-organismes et de bonnes bactéries. On appelle cet écosystème le microbiote ou la flore intestinale. Et comme votre personnalité, votre microbiote est unique ! Dans le cadre d’une alimentation microbiote et pour prendre soin de tout ce petit monde souvent malmené par les affres de la vie, il est possible de filer un coup de main aux bonnes bactéries grâce aux probiotiques présents dans les aliments ou en compléments. Mais qui sont-ils ? Quel est leur rôle ? 

Qui sont les probiotiques et à quoi servent-ils ?

À l’état naturel, les probiotiques sont des micro-organismes vivants (bactéries et levures) que l’on retrouve dans les aliments et notre organisme. Lorsque l’on est en bonne santé, ils sont présents en nombre suffisant et maintiennent l’équilibre de votre microbiote. La définition de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) précise également que « lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels ».

On peut aussi entendre le terme « probiotique » pour désigner des compléments alimentaires en renfort de son alimentation. Il existe aussi des aliments dit probiotiques. Ces derniers sont riches en bonnes bactéries naturelles, ce qui favorise le retour à l’équilibre de votre microbiote intestinal. 

gélules de probiotiques compléments alimentaires

Quand prendre des probiotiques en complément ?

L’équilibre de votre flore intestinale peut se détraquer pour de multiples raisons : tabac, alcool, mauvais régime alimentaire, infection, maladies chroniques, changement important (accouchement, ménopause…). La prise d’antibiotiques réguliers bouleverse aussi votre écosystème intestinal. Enfin, le temps fait également son œuvre et le microbiote que l’on avait enfant n’est plus le même lorsqu’on vieillit. 

Il est intéressant d’envisager non seulement une alimentation pérenne riche en probiotiques présents naturellement dans les aliments pour prévenir les différents maux et maintenir l’équilibre. 

La prise de probiotiques sous la forme de complément alimentaire est une solution intéressante à envisager sur du moyen terme et court terme en cas de « crise », de douleurs, de troubles d’origine intestinaux, problème de transit ou d’un changement (prise d’antibiotiques, accouchement etc.). Dans toutes les pathologies où le système immunitaire doit être stimulé, les probiotiques pourraient être d’une bonne aide.

Mieux vaut toujours adopter une alimentation santé sur le long terme et privilégiez les aliments plutôt que les compléments alimentaires, à utiliser dans un second temps et sur une période limitée plus ou moins longue. 

On appelle « dysbiose » le déséquilibre qui intervient lorsque les bonnes bactéries se retrouvent submergées par les mauvaises bactéries.
aliments fermentés dans des bocaux riche en probiotiques

Quels sont les aliments probiotiques naturels ? 

Pour une alimentation microbiote friendly, misez sur des aliments riches en probiotiques naturels comme :

  • les laitages fermentés de type yaourt, kéfir, lait ribot, babeurre…
  • les aliments fermentés comme du miso, idéal pour vos bouillons et potages,
  • la levure de bière en paillettes, parfaite pour les salades ou même sur des pâtes,
  • les légumes marinés comme le kimchi, la choucroute ou les cornichons,
  • le miel et les ingrédients de la ruche,
  • des boissons fermentées comme le kombucha.

Comment choisir ses probiotiques en complément alimentaire ?

Confiez le choix du bon probiotique à un expert : votre médecin, pharmacien ou encore une médecin nutritionniste spécialiste en micronutrition. Docteur en pharmacie depuis plus de 25 ans, je peux aussi vous aider à trouver les probiotiques les plus adaptés à votre profil ou à la pathologie qui vous mène la vie dure.

Les prébiotiques : alliés des probiotiques

Ne confondez pas probiotiques et prébiotiques, même si les deux sont liés. Les prébiotiques sont naturellement présents dans certains aliments (ceux mentionnés plus haut ainsi que la chicorée, lin, ail, poireau, seigle, orge, betterave, artichaut, asperge, banane !). Il s’agit de fibres alimentaires qui vont stimuler le développement et l’activité des bonnes bactéries intestinales, seuls organismes à pouvoir les digérer et assimiler.